11 articles

Présentation publique d'étapes de travail des élèves d'option théâtre

Par SEVERINE OLLIVIERPublié le 03 mai 2016 à 11:58

Bonjour à tous,


 

Les élèves d'option théâtre seraient ravis de vous voir dans leur public le 

mercredi 4 mai au Phénix, à Valenciennes.

C'est gratuit, mais il est indispensable de réserver.

La soirée se déroulera en deux parties, regroupant les options théâtre des lycées Watteau et de l'Escaut.

  • 19h-20h30 : 1ère partie : atelier du collège Watteau, Secondes des lycées de l'Escaut et Watteau.

  • 21h-23h : 2e partie : Premières et Terminales des deux lycées (enseignement facultatif et de spécialité)


 

Réservation indispensable auprès de la billetterie du Phénix, où nous vous invitons à retirer vos places.

03 27 32 32 32. La billetterie est ouverte du mardi au samedi de 12h à 18h. Dans la limite des places disponibles, veuillez préciser si vous assisterez à la 1ère partie, à la 2ème partie, ou aux deux parties car un billet différent est prévu pour chacune des deux parties de soirée.

Au plaisir de vous y voir.

Séverine Ollivier (enseignante option théâtre)

 

 

 

 


 

La démocratie, et après ?

Par SEVERINE OLLIVIERPublié le 11 janv. 2016 à 19:47

Chers collègues,

Cet article fait suite à l'invitation au Phénix, le jeudi 21 janvier à 17h30, autour de la création de Guy Cassiers. Celle-ci est programmée dans le cadre du Cabaret de curiosité qui se déroulera en mars. Ce dernier pose cette année la question : La démocratie, et après ? Vous trouverez pour rappel, en pièce jointe, cette proposition de partenariat d'éducation artistique / littérature / Histoire / philosophie / théâtre. Vous pouvez venir à cette rencontre pour vous-même, ou en vue d'un travail avec des élèves. Si vous souhaitez réserver des places pour vos élèves, je vous invite à vous rapprocher de Mme Warman, Proviseur, et d'Amandine Top, chargée de relations publiques au Phénix, scène nationale de Valenciennes.

Ce programme sur Les Bienveillantes de Jonathan Littell, mis en scène par Guy Cassiers, est maintenant précisé.

 

Il s'organisera en plusieurs temps :

 

  • Une brève présentation du Cabaret de curiosité. Le thème de cette année : La démocratie, et après ? Il aura lieu en mars au Phénix, scène nationale de Valenciennes, et dans d'autres lieux partenaires.

  • Présentation de l'objectif pédagogique de notre rendez-vous.

- Antoine Jurga, enseignant de Lettres spécialisé dans la littérature contemporaine, parlera du roman et proposera une analyse littéraire : comment un roman peut raconter l'Histoire et comment parler de la Shoah avec les élèves.

- Erwin Jans, le dramaturge, présentera le spectacle, la scénographie, l'avancée des répétitions et du site internet ainsi que l'outil pédagogique à exploiter avec ses élèves.

 

Nous terminerons par un temps d'échange. La rencontre durera environ 1h15... et surtout ! Le spectacle ne durera pas 4h mais plutôt 3! Il est en néerlandais, surtitré en français, avec un emploi important des technologies visuelles, permettant aisément de ne pas être gêné par la langue et le surtitrage.

 

Guy Cassiers est une figure importante du théâtre flamand qui adapte à la scène cette fiction méticuleusement documentée, nous plongeant au coeur de la machine humaine qui engendra la « solution finale ». Pour la première fois depuis La mort est mon métier de Robert Merle, le romancier Jonathan Littell, prix Goncourt 2006, a adopté le point de vue du bourreau pour aborder la Shoah. Sans compassion, le personnage de Maximilien Aue, ancien SS, revient sur la guerre. Nous sommes troublés par le fait que ce bourreau soit un homme cultivé, passionné de musique et de philosophie. Pourtant, il organise l'extermination des Juifs. Ce livre de mille pages est écrit à la première personne. Dans son adaptation, Guy Cassiers se concentre sur le séjour de l'officier à Kiev, Stalingrad et Berlin. Trois villes. Trois étapes vers l'apocalypse. Le lecteur/spectateur vit une traversée inconfortable mais essentielle pour comprendre le passé, vivre le présent, construire l'avenir. Cette adaptation théâtrale du roman de Jonathan Littell est un acte militant.

Proposition de partenariat d'éducation artistique /littérature / Histoire / philosophie : La démocratie, et après ?

Par SEVERINE OLLIVIERPublié le 04 janv. 2016 à 19:45

Chers collègues, chers tous,

 

Je vous transmets en pièce jointe  un courrier du Phénix, qui peut particulièrement intéresser les collègues de Lettres, d'Histoire, de Philosophie et de Théâtre...

Une réunion à destination des enseignants qui le souhaitent aura lieu au Phénix le jeudi 21 janvier 2016 à 17h30. Il s'agit de la présentation d'un support pédagogique numérique pour travailler autour de la création de Guy Cassiers, qui adapte au théâtre Les Bienveillantes. Ce roman de l'écrivain franco-américain Jonathan Littell relate les mémoires d'un personnage fictif, Maximilien Aue, qui a participé aux massacres de masse nazis comme officier SS. Il a obtenu le grand prix du roman de l'Académie française et le prix Goncourt en 2006.

N'hésitez pas à vous inscrire auprès d'Amandine Top, dont vous trouverez les coordonnées dans le courrier joint. La création de Guy Cassiers est programmée au Phénix en mars 2016, dans le cadre de la nouvelle édition du Cabaret de curiosité. Cette année, la thématique sonne plus que jamais d'actualité : La démocratie, et après ?

 

Bien à vous.

"Histoire d'amour" de la compagnie Teatrocinema

Par SEVERINE OLLIVIERPublié le 22 nov. 2015 à 19:32

Bonjour à tous,

 

Le festival Next, c'est encore toute cette semaine, n'hésitez pas à en profiter pour découvrir la jeune création contemporaine de renommée internationale.

Ce spectacle a lieu le samedi 28 novembre à la maison de la culture de Tournai, à 20h. Des navettes gratuites sont mises en place pour vous permettre de vous y rendre, une au départ de La Rose des Vents à Villeneuve d'Ascq à 18h, l'autre au départ de la Place Poterne à Valenciennes à 18h30. Réservation auprès de La Rose des Vents, Boulevard Van Gogh, au 03 20 61 96 96 ou accueil@larose.fr pour la navette au départ de Villeneuve d'Ascq. Réservation auprès de l'Espace Pasolini, 2 rue Salle Le Comte au 03 27 32 23 00 ou accueil@espacepasolini.fr

Une étrange histoire d'amour dans un roman graphique

 

 

 

 

 

L'inventive et talentueuse troupe chilienne Teatrocinema (anciennement connue sous le nom de la Troppa) adapte pour la scène le quatrième roman de Régis Jauffret, paru en 1998. Histoire d'amour est un texte en forme de labyrinthe, aux accents parfois kafkaïen. L'histoire commence dans une rame de métro où un professeur d'anglais suit une jeune inconnue, une certaine Sophie, jusqu'à son appartement et la viole. Le narrateur-violeur s'éprend de sa victime, voit en elle sa future épouse et la mère de ses enfants. Il prend peu à peu possession de sa vie. Elle tente de fuir. Il la rattrape. Elle tombe sous son emprise, devient sa femme, la mère de ses enfants. Nous sommes plongés au cœur d'un thriller. Le climat de violence ne cesse pas, elle n'ose plus se rebeller devant celui qui rend son quotidien invivable sans se sentir coupable un seul instant. A moins que tout cela ne soit que le scénario d'un esprit malade ? Devenue l'objet malgré elle d'un amour délirant, la jeune femme se mure dans le silence... Sous les lumières de la ville, dans la solitude des banlieues anonymes, Jauffret révèle le point de vue du bourreau. Tissant avec habileté différentes techniques empruntées au cinéma, au théâtre et à la bande dessinée, Teatrocinema invite à une plongée dans un récit extrême. À travers les thèmes qu'il aborde : la possessivité, les rapports de domination et l'emprisonnement mental, Histoire d'amour dérange. Il questionne en même temps la frontière, aujourd'hui floue, entre faute et responsabilité, justice et psychiatrie.

Teatrocinema transforme le quatrième roman de Régis Jauffret en une bande dessinée vivante en noir et blanc : les deux acteurs sont intégrés aux images projetées. Les vignettes soulignent la dimension incertaine de la réalité. Faisant preuve d'une grande prouesse technique, le metteur en scène Zagal et son équipe mêlent BD, cinéma, théâtre et musique.

 

 

 

Spectacle en espagnol, surtitré en français et en néerlandais.

"Fugen" d'Isabelle Schad dans le cadre du festival Next

Par SEVERINE OLLIVIERPublié le 22 nov. 2015 à 19:02

Bonjour à tous,

 

Le festival Next se déroule encore toute cette semaine. Dans ce cadre, vous pouvez voir Fugen, de la danseuse  et chorégraphe berlinoise Isabelle Schad.

Ce spectacle a lieu à Valenciennes, à l'Espace Pasolini, 2 rue Salle Le Comte. Réservations : 03 27 32 23 00 ou accueil@espacepasolini.fr

Il se joue le jeudi 26 novembre à 19h00 et le vendredi 27 novembre à 20h30. Durée : 60 minutes. Le jeudi 26 novembre, un parcours du spectateur est constitué en accord avec le Phénix, pour assister également, si on le souhaite, à "4", de Rodrigo García, le même soir à 21h, au Phénix, scène nationale de Valenciennes. Des tarifs préférentiels vous seront alors proposés.

Il s'agit d'un solo de danse. Isabelle Schad examine les liens étroits entre la musique et le mouvement. Elle s'appuie sur le travail polyphonique du compositeur J.S. Bach et ses célèbres fugues. Son travail est une réflexion sur l'origine de son propre mouvement. D'où vient ce mouvement ? Par quoi est-il provoqué ? Par quel élan ? Par quelle nécessité ? Isabelle Schad a toujours dansé. Enfant, elle usait le plancher à danser jusqu'à s'en épuiser. Un jour, sa mère est tombée malade. Suite à son handicap, elle a dû rééduquer son corps, lui réapprendre à se mouvoir, en étant attentive au moindre déplacement qui, au quotidien nous paraît évident, tellement il est mécanique, automatique. La chorégraphe a aidé, accompagné sa mère dans ce difficile travail de rééducation. Cela a nourri son expérience et sa réflexion sur le mouvement. Sa danse en est habitée. La fugue de Bach lui sert d'analogie pour le corps en exercice, où des actions semblant contradictoires comme chasser et fuir, donner et recevoir, vider et emplir... ne font plus qu'un.

 

<< Première page < Page précédente Page 2 / 3 Page suivante > Dernière page >>

Haut de la page